Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

7 façons d’entamer la conversation dans un avion

7

Tout le monde a déjà vécu cette situation : on est assis en avion, prêt à profiter d'un voyage dans les nuages, et même si l'on a la chance de disposer d'un système de divertissement en vol, il s'éteint pendant le décollage et l'atterrissage et parfois même, refuse de fonctionner. Si cela se produit, que faites-vous ? Vous pouvez lire le magazine à votre disposition ou regarder par le hublot, mais vous pouvez aussi essayer d'entamer la conversation avec votre voisin de siège.

Bien que nous ne soyons pas toujours d'humeur à discuter avec des inconnus, tisser de nouveaux liens d'amitié, au cours de nos voyages, peut être terriblement gratifiant. C'est une occasion de parler à des personnes que nous nerencontrerions pas dans d'autres circonstances et même de créer un réseau de connaissances, au hasard de nos déplacements à travers le monde. Imaginez simplement... que cette personne assise à vos côtés devienne votre futur meilleur ami !

Si l'idée de papoter avec des inconnus vous stresse un peu, consultez ma panoplie de conseils sur les différentes façons de démarrer une conversation en avion.

« Je n’arrive pas à croire que le système de divertissement en vol soit en panne ! »

C’est un moyen infaillible d’entamer une discussion avec son voisin de siège. Il n’y a pas meilleure entrée en matière que de partager votre frustration face au manque de divertissements. Qu’à cela ne tienne, à la place, vous vous divertirez mutuellement en engageant la conversation.

« Puis-je passer pour me rendre aux toilettes ? »

Si votre siège ne se trouve pas côté allée, vous devrez demander à la personne qui barre le passage de se déplacer, lorsque vous voudrez vous rendre aux toilettes. C’est un bon moyen de tester son caractère ; si elle réagit de mauvaise grâce, vous n’aurez probablement pas envie de bavarder avec elle. Si elle se lève pendant toute la durée de votre passage aux toilettes et se rassoit à votre retour, vous saurez qu’elle se prête facilement au jeu et vous divertira pendant des heures.

« Voulez-vous le reste de mon poulet au curry ? »

Quelle meilleure façon de se faire des amis que d’offrir gracieusement votre repas ? Demandez-vous d’abord si vous voulez vraiment de ce plat principal (avouez-le, vous vous êtes probablement gavé de frites avant l’embarquement) et si vous n’avez pas très faim, proposez-le à l’un de vos voisins. Vous pouvez être sûrs qu’ils apprécieront votre geste et c’est un moyen idéal d’entamer la conversation.

« Voulez-vous le reste de votre poulet au curry ? »

Si vous avez suffisamment d’assurance, vous pourriez même demander à votre voisin de siège s’il ne verrait pas d’inconvénient à vous laisser finir le reste de son repas. C’est un geste audacieux – il pourrait penser que c’est hilarant ou bien que vous êtes réellement mal élevé et refuser de vous parler pour le reste du voyage. Ce conseil s’adresse uniquement aux preneurs de risque !

« Qu’allez vous faire une fois arrivé à (destination) ? »

Cette question est un peu indiscrète à première vue, mais elle devrait opérer à merveille si la personne interrogée est suffisamment ouverte. Savoir ce que les gens feront une fois arrivés à destination est une chose intéressante et si vous voyagez seul, cela pourrait être le moyen idéal de rencontrer un compagnon de voyage.

« Pensez-vous qu’il soit impoli de demander un autre jus d’orange ? »

Il s’agit là d’une bonne question, car elle nécessite la participation directe de la personne à qui vous la posez. C’est aussi un bon outil pour évaluer la position morale et affective de votre interlocuteur : s’il pense que c’est impoli, il n’est probablement pas un interlocuteur de choix. S’il vous dit que c’est tout à fait acceptable et vous encourage à demander trois verres de jus à la fois, vous pouvez être certain qu’il vous divertira pour le reste du voyage.

« Si quelqu’un vous offrait le pouvoir de voler, mais qu’en contrepartie vous devriez perdre tous vos cheveux, accepteriez-vous de tenter l’expérience ? »

Espérons que votre voisin de siège ait un certain humour, car il faudra qu’il en ait, si vous prévoyez de lui poser cette question. Cela opérera probablement bien si la personne est jeune ; et si elle trouve cela amusant, vous aurez créé le cadre parfait pour entamer une conversation avec elle pendant toute la durée du voyage. Attention, il s’agira probablement d’une discussion sur les super pouvoirs. Mais fort heureusement, cela ne me pose aucun problème.

(Même si votre système de divertissement en vol fonctionne, vous n’avez aucune excuse de ne pas parler à vos compagnons de voyage ; à moins que vous ne dormiez, auquel cas, faites de beaux rêves !)

Etudiez les langues à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus