Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Le guide parfait pour une année de césure à l’étranger réussie

Le

Quelle que soit la façon dont vous la considérez, une année de césure est l'occasion idéale de vous concentrer sur votre propre développement et d'utiliser le temps qui vous est offert pour explorer le monde.

Que vous soyez sur le point d'entamer une année de césure ou l'envisagiez simplement pour plus tard, soyez assuré qu'elle s'accompagne de nombreux avantages ; disposer de votre indépendance, vous donner le temps de réfléchir, vous permettre d'apprendre une nouvelle langue et/ou d'augmenter votre employabilité, pour n'en citer que quelques-uns.

Dans un précédent article publié, une année de césure était décrite de deux façons :

année de césure (gap year (gæp jɪr))

nom

  1. étonnante façon de profiter de la vie
  2. période, souvent située avant, pendant ou après l’université, mise à profit pour voyager à travers le monde, apprendre des langues, travailler, faire du bénévolat ou effectuer un stage.

Quelle que soit la façon dont vous la considérez, une année d’études à l’étranger est l’occasion idéale de vous concentrer sur votre propre développement et d’utiliser le temps qui vous est offert pour explorer le monde. Que vous soyez sur le point d’entamer une année de césure ou l’envisagiez simplement pour plus tard, soyez assuré qu’elle s’accompagne de nombreux avantages comme : disposer de votre indépendance, vous donner le temps de réfléchir, l’apprentissage d’une nouvelle langue et/ou augmenter votre employabilité, pour n’en citer que quelques-uns.

Vous vous sentez dépassé ? N’ayez crainte – nous avons mis en place le guide ultime de tous les éléments à considérer avant de prendre une année de césure.

1. Économiser de l’argent pour une année de césure

Définir vos objectifs

Vous disposerez d’une année entière pour réaliser un maximum de projets, c’est pourquoi il est si important d’estimer vos dépenses dès les premiers stades. Tenez compte de tous les frais d’hébergement, de transport et de subsistance afin de pouvoir calculer « l’argent réservé aux loisirs » que vous pourrez dépenser en restaurants, activités et dans tout ce qui vous plaira.

Entreprendre vos recherches

Le coût de la vie sera différent dans chaque ville ou pays où vous séjournerez. Les coûts de transport, par exemple, ne sont pas les mêmes dans les pays européens qu’aux États-Unis, par conséquent, connaître ces petits détails vous permettra d’économiser de l’argent si ceux-ci ont été prévus et pris en considération. Cela vous permettra également d’optimiser votre expérience de chaque destination, afin d’en obtenir le maximum avec peu de choses.

Faire des sacrifices

Bien sûr, personne ne vous demande de devenir un ermite, mais, lorsque vous épargnez en vue d’une année de césure, les activités sociales s’accumulent rapidement. Soyez discipliné et envisagez de les réduire pendant un certain temps. Non seulement vous économiserez de l’argent, mais vous aurez également l’occasion de mettre en pratique vos compétences budgétaires dès le début.

Travailler

Le plus grand facteur de plaisir d’une année de césure est de pouvoir s’émanciper des horaires de bureau auxquels vous vous êtes probablement habitué. Pour ce faire, vous devrez veiller à disposer de suffisamment d’argent, ce qui implique de trouver un emploi ou d’effectuer quelques heures supplémentaires. Cet investissement à court terme portera ses fruits à long terme. La plupart des gens sont souvent trop gênés de solliciter leur entourage, n’hésitez toutefois pas à demander à votre famille et vos amis de ne pas dépenser d’argent en cadeaux importants, mais plutôt de profiter des occasions spéciales pour contribuer à votre budget de voyage ! Quel pourrait être le meilleur cadeau ?

Être proactif

Idéalement, vous avez désormais atteint votre objectif d’épargne – mais la planification ne s’arrête pas là. À présent, il est temps de transformer votre rêve en réalité. L’hébergement, le transport et les activités sont souvent moins chers lorsqu’ils sont réservés en ligne après quelques recherches ; assurez-vous donc de réserver à l’avance autant que possible.

2. Où aller ?

Trouver la destination de vos rêves

Ce voyage n’est destiné qu’à explorer les endroits dont vous avez toujours rêvé. Assurez-vous de choisir une destination qui vous enthousiasme tant du point de vue de la culture que des loisirs ; vous pourrez en tirer le meilleur parti.

S’immerger dans une nouvelle langue et une nouvelle culture

Une année de césure est aussi une formidable occasion de mettre à niveau votre CV pour les admissions à l’université et les demandes d’emploi. Apprendre une nouvelle langue est un défi, mais ce n’est pas si difficile pour qui est complètement cerné de locuteurs natifs au quotidien.

La clé est de trouver une langue qui, d’une part, vous intéresse et, d’autre part, sera utile à de futurs employeurs. Alors que le monde est frappé par une globalisation constante, il est important de parler plusieurs langues pour profiter de cet avantage concurrentiel. Il est judicieux de chercher un cours qui propose non seulement l’apprentissage linguistique, mais aussi des activités organisées qui vous permettent d’explorer la région et de vous immerger pleinement.

Droits / restrictions de visa

C’est pas le point le plus amusant, mais il est essentiel. Veillez à vous familiariser avec les restrictions énoncées dans votre visa. Dans certains cas, vous serez peut-être en mesure de postuler à un emploi temporaire, préservant ainsi votre épargne, tout en vous immergeant pleinement dans la langue locale. Dans certaines destinations, vous ne serez peut-être pas en mesure de travailler, mais aurez la chance de faire du bénévolat à la place ! Vérifiez les restrictions de manière à pouvoir étayer votre CV par de nouvelles expériences.

3. Pendant votre année de césure

Capturer

Les souvenirs que vous accumulerez au cours de cette période seront inestimables. Si vous êtes photographe, écrivain, amateur d’albums personnalisés ou cinéaste, assurez-vous de mettre ces compétences à profit, lors de votre voyage, pour créer du contenu à partager (voire pour vous-même pour plus tard). À l’avenir, vous voudrez certainement revenir sur ce moment, il est donc judicieux d’emporter un journal. Chaque jour, réfléchissez à ce que vous avez fait et vécu et pensez à terminer par trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.

Défier votre zone de confort

La partie la plus importante d’une année de césure est de susciter votre inspiration. Défiez votre zone de confort afin de pouvoir vous développer personnellement, mais aussi augmenter votre cercle social. De nombreuses entreprises organisent des événements spéciaux destinés à rapprocher les voyageurs.

Écrire à vos proches !

Probablement le point le plus important ! Lorsque vous parcourez le monde, assurez-vous d’écrire à vos proches et de donner des nouvelles à votre famille et vos amis. Restez connecté, partagez et soyez une source d’inspiration !

Année de césure avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus