Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Quelle est la meilleure méthode pour apprendre l’anglais ?

Quelle

Depuis plusieurs décennies, l’anglais est devenu la langue internationale par excellence. Il est préférable d’en maîtriser au moins les bases pour rester connecté au monde qui nous entoure, tant au niveau universitaire que professionnel. Mais quelles méthodes choisir lorsque nous débutons l’apprentissage de cette langue aux 1,6 milliards de locuteurs dans le monde ?

1. Apprendre l’anglais en immersion totale dans un pays anglophone (LA meilleure méthode)

Avantages

Ils sont nombreux ! Mais le principal avantage sera d’oublier vos réflexes en français grâce à une pratique quotidienne de l’anglais. Au côté de natifs et locaux et en évitant de parler avec vos amis francophones avec qui vous partez ou que vous rencontrerez sur place, vos progrès seront significatifs et rapides ! En priorisant la conversation avec les locaux, vos éventuels complexes disparaitront plus facilement et votre vocabulaire anglais s’enrichira jour après jour, avec l’avantage de vivre des situations concrètes. Voilà un atout majeur qui aidera votre mémoire (souvent sélective ou liée à l « observation ») et votre compréhension générale.

Parmi nos divers conseils : sortez, explorez votre ville d’accueil et ses alentours, vivez et mangez en vous immisçant dans la population locale… Vos progrès seront d’autant plus efficaces si vous suivez également quelques heures de cours d’anglais chaque jour avec des professeurs natifs ou anglophones. Ces leçons quotidiennes vous aideront à renforcer votre prononciation, vos compétences en grammaire, orthographe, et vous guider dans la structure générale de vos phrases.

Vous devrez aussi vous débrouiller par vous-même pour sortir de situations parfois complexes : par exemple lorsque vous devrez demander de l’aide ou des conseils parce que vous ne comprenez rien à la machine automatique de tickets de métro à Londres, ou quand vous serez perdu dans Times Square à New York sans batterie sur votre téléphone pour géolocaliser votre hôtel… De parfaites occasions d’entamer la conversation avec les locaux, car dans tous les cas, vous n’aurez pas le choix si vous souhaitez vous sortir de ce genre de situation plus ou moins embarrassante !

Inconvénients

Aucun ! Sauf peut-être… sortir de sa zone de confort et le coût lié à votre voyage. Préparez-vous tout de même à devoir investir dans votre projet. Partir à l’étranger a un coût non négligeable (hébergement, sorties, frais de l’école et des cours si vous en prenez sur place, visa selon la durée et l’objet de votre séjour…) mais le jeu en vaut la chandelle : un bain linguistique total est vraiment LA meilleure méthode pour apprendre, vous décomplexer et rapidement développer vos connaissances en anglais.

2. Apprendre l’anglais avec des séries, des films, des jeux vidéo, des podcasts et des livres

Avantages

Quoi de mieux que d’apprendre en se divertissant ? Pour compléter des leçons parfois perçues comme trop didactiques (mais souvent nécessaires pour apprendre les bases de l’anglais), n’hésitez pas à opter pour la lecture de livres, l’écoute de podcasts, à regarder des films et séries bénéficiant de sous-titres VOSTFR, ou encore à configurer vos jeux vidéo préférés en anglais.

Progresser de cette manière est réel car cette méthode suit vos centres d’intérêt, votre cerveau en sera tout autant ravi. Mais il s’agit d’un exercice parfois périlleux, surtout si vous n’avez aucune base en anglais au départ. La lecture de livres en anglais ou le suivi de sous-titres d’un scenario de film trop « tarabiscoté » (avez-vous vu Tenet ?… ) font partie des exercices délicats ; cela vous demandera de solides notions à l’écrit et à l’oral, si vous ne voulez pas lâcher le fil de l’histoire.

Inconvénients

Votre compréhension linguistique sera efficace car vos centres d’intérêts sont notamment mis à l’épreuve. Mais parler une langue, c’est aussi en maîtriser tous les aspects. Si votre objectif est d’apprendre à parler mais aussi de réellement devenir bilingue, cette méthode de travail sera insuffisante car trop passive et ciblée sur « votre univers ». Elle sera à compléter par des cours d’anglais et pourquoi pas, par une immersion totale à l’étranger de quelques temps, indispensable pour des progrès plus concrets notamment à l’oral.

3. Apprendre l’anglais via des cours en ligne

Avantages

Applications gratuites ou payantes, cours en face à face, cours collectifs avec d’autres participants, nombreux sont les acteurs à vous proposer des solutions et méthodes modernes plus ou moins ludiques et efficaces à moyen terme.

Flexibilité des horaires, confort de votre domicile, professeurs anglophones mis à disposition ; aborder l’anglais à la maison via des cours en ligne est une manière interactive d’apprendre, sans avoir à vous déplacer. Vos progrès seront évalués en continu tout au long de votre programme, en général bien moins coûteux qu’un séjour de quelques semaines à l’étranger. Vous apprenez à un rythme plus ou moins soutenu, cela dépendra de votre motivation et du temps alloué à votre apprentissage linguistique.

Mais après tout, si vous apprenez l’anglais sur internet dans un but universitaire, professionnel ou juste par envie, la finalité reste souvent la même : un jour, vous emballerez vos affaires et prendrez le premier avion pour la destination anglophone de vos rêves (ou pour le travail) pour enfin mettre en pratique votre anglais. Et croyez-moi, le parler et le vivre dans ce contexte vous demandera d’autres défis à relever, bien moins liés à la connaissance théorique de l’anglais dans votre secteur d’activités ou de vos connaissances générales.

Inconvénients

Manque de motivation, non-coupure avec votre quotidien, absence de mises en situation… Votre quotidien en France vous empêche tout de même de vivre la langue à 100% de la même manière que lors d’une immersion à l’étranger (travail, école, études, sorties avec vos amis…). Vous apprenez les bases de l’anglais rapidement, mais votre rapidité à cerner des situations ou à vous exprimer dans un contexte méconnu vous prendra par exemple beaucoup plus de temps. Votre « voix intérieure » et vos reflexes seront toujours collés au français, et vous ne retiendrez pas aussi vite qu’en immersion dans un pays anglophone.

4. Apprendre l’anglais via des cours en France

Avantages

Nous avons (presque) tous suivis des cours d’anglais en France depuis notre plus jeune âge. Nous en connaissons principalement les bases à l’écrit mais l’oral reste un gros défi. Effectif en classe trop nombreux, professeurs pour la plupart du temps non anglophones, peu d’heures d’anglais dédiées chaque semaine… Contrairement à certaines méthodes d’enseignement de l’anglais dans le monde, l’enseignement en France n’est pas suffisant, et ce manque de vocabulaire et d’utilisation de règles de grammaire est souvent complété par des cours en ligne ou des séjours de groupe à l’étranger ; qui de plus améliorent votre prononciation de manière significative.

Il est bien évidemment aussi possible de suivre des cours d’anglais dans des structures privées en dehors du cadre scolaire, avec des professeurs anglophones ou encore des cours particuliers avec exercices bien définis. Apprendre dans ce cadre est efficace et peut être un choix stratégique, mais au même titre que des cours sur internet, votre vie quotidienne ne sera pas « chamboulée ». Cela aura des conséquences claires sur l’efficacité de votre apprentissage tout comme sur votre mémoire et vos connaissances générales.

Inconvénients

Ces sessions linguistiques souvent hebdomadaires, bien que pratiques car souvent proches de votre domicile (ou même organisées chez vous), ne sont pas suffisantes à long terme pour devenir bilingue, pour les raisons évoquées précédemment de non-coupure avec votre quotidien. Plaisir d’apprendre, efficacité de la méthode… Pour le grand amateur de voyage que je suis, la découverte d’une culture, l’échange, la conversation, ainsi que vos propres expériences personnelles à l’étranger, vous feront progresser plus rapidement, découvrir et retenir bien plus que l’anglais.

Il n’y a pas d’âge pour apprendre l’anglais. Choisissez la méthode qui vous convient le mieux. Après tout, apprendre doit rester un plaisir…

Sur le même sujet :

Apprendre l'anglais avec EFDécouvrir nos méthodes